Coco peintre du Facteur Cheval peint « Le mariage d’Alice

Il s’agit du mariage de la petite fille Alice du célébre architecte du Palais Idéal.Cette toile représente une des oeuvre majeure de la collection Coco peintre du Facteur Cheval. Ce témoignage inédit et original mérite sa place au Musée du Facteur Cheval. Avant 1987 aucun portrait peint du célébre Facteur Cheval n’existait.Coco nous offre une autre image que les vieilles photos noires et blancs de Ferdinand Cheval .
Ce tableau fut exposé dans la Salle des Mariages à l’Hôtel de Ville d’Hauterives dans la Drôme en 1987 et au Palais Idéal en 2000 avec une trentaine de toiles retraçant une originale et unique saga du facteur.
Coco soit Marie Claude Berthon-Duclap vit actuellement en Auvergne France prés de Vichy.

 



Coco peint le mariage de sa petite fille Alice

https://vimeo.com/16020289

Il s\'agit du mariage de la petite fille Alice du célébre architecte du Palais Idéal. Cette toile représente une des oeuvre majeure de la collection Coco peintre du Facteur Cheval. Ce témoignage inédit et original mérite sa place au Musée du Facteur Cheval. Avant 1987 aucun portrait peint du célébre Facteur Cheval n\'existait. Coco nous offre une autre image que les vieilles photos noires et blancs de Ferdinand Cheval . Ce tableau fut exposé dans la Salle des Mariages à l\'Hôtel de Ville d\'Hauterives dans la Drôme en 1987 et au Palais Idéal en 2000 avec une trentaine de toiles retraçant une originale et unique saga du facteur. Coco vit actuellement en Auvergne France .">

Il s\'agit du mariage de la petite fille Alice du célébre architecte du Palais Idéal. Cette toile représente une des oeuvre majeure de la collection Coco peintre du Facteur Cheval. Ce témoignage inédit et original mérite sa place au Musée du Facteur Cheval. Avant 1987 aucun portrait peint du célébre Facteur Cheval n\'existait. Coco nous offre une autre image que les vieilles photos noires et blancs de Ferdinand Cheval . Ce tableau fut exposé dans la Salle des Mariages à l\'Hôtel de Ville d\'Hauterives dans la Drôme en 1987 et au Palais Idéal en 2000 avec une trentaine de toiles retraçant une originale et unique saga du facteur. Coco vit actuellement en Auvergne France ." />

Il s\'agit du mariage de la petite fille Alice du célébre architecte du Palais Idéal. Cette toile représente une des oeuvre majeure de la collection Coco peintre du Facteur Cheval. Ce témoignage inédit et original mérite sa place au Musée du Facteur Cheval. Avant 1987 aucun portrait peint du célébre Facteur Cheval n\'existait. Coco nous offre une autre image que les vieilles photos noires et blancs de Ferdinand Cheval . Ce tableau fut exposé dans la Salle des Mariages à l\'Hôtel de Ville d\'Hauterives dans la Drôme en 1987 et au Palais Idéal en 2000 avec une trentaine de toiles retraçant une originale et unique saga du facteur. Coco vit actuellement en Auvergne France .">cliquez sur ce lien pour visionner la vidéo

Coco peintre du Facteur Cheval peint \ »Le mariage \ »



Au Ministère de la Culture : Du nouveau sur Coco peintre du facteur Cheval

Un document PDF découvert sur le net émanant du Ministère de la Culture et de la Communication (AAP-2005-MOU) témoigne officiellement de l’exposition à Hauterives de Coco peintre du facteur Cheval . On trouve ce texte à la page 140 et des illustrations en annexes de la page 226 à 229.

  Mais, la municipalité ne s’arrête pas là. En 1987, c’est à son initiative et dans ses locaux qu’a lieu l’exposition « La couleur en plus ». Une artiste drômoise autodidacte, connue sous le nom de « Coco », réalise une trentaine de tableaux, véritable réinterprétation polychromique des images les plus connues du Palais Idéal et de son auteur, largement diffusées par l’ouvrage de Jean-Pierre Jouve, Claude et Clovis Prévost : les portraits les plus connus du facteur, au fil des décennies, le facteur posant en majesté avec sa fille et son épouse, le facteur avec son fils devant le Palais, le facteur avec sa brouette, le facteur construisant son Palais mais aussi le célèbre portrait de Malraux, la cigarette entre les doigts,celui du barde alpin, Emile Roux Parassac ainsi qu’une scène bien moins connue pour ne pas dire inventée pour la circonstance, des touristes venant admirer le Palais.

Que dit cette exposition sinon l’histoire longue du lieu, depuis sa construction jusqu’à l’objet d’admiration,et plus encore sa transformation, du « labeur » obstiné d’un homme à l’objet d’admiration ?

Elle fera l’objet d’un accompagnement médiatique conséquent. Une vingtaine d’articles lui sera consacrée dans la presse locale. Prenant à bras le corps ce saisissant retour en grâce du facteur, le Conseil général de la Drôme fait de cette exposition la couverture de son journal d’information de juin 1987. (Annexe 1.15)

Bien que ce document apporte la satisfaction d’une confirmation de la reconnaissance officielle de « Coco » on note un certain nombres d’erreurs d’information sur l’histoire et  l’impact réel de cette exposition de 1987 .

Lien pour télécharger ce PDF

http://www.culturecommunication.gouv.fr/content/download/…

magazine.jpgcoco peintre du facteur Cheval,palais Idéal,artistes,Hauterives,Drôme,arimajbrouette_web.jpgcheval_mignone_web.jpgtouristes-expo.jpg

echafaudage_web.jpg expo coco4psd1.jpgexpo coco8psd2.jpgtourbarbarie_web.jpg

expo coco12psd2.jpgpalais idéal9_2psd.jpgexpo coco9psd1.jpgexpo coco3psd3.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



La famille Cheval

 

 

    la famille

 Joseph Ferdinand CHEVAL avec sa fille Alice et sa seconde femme Marie Philomène RICHAUD. Huile sur Toile par Coco peintre du facteur Cheval Hauterives Exposition La couleur en Plus organisée par la municipalité d’ Hauterives 1987 Collection « Coco « 



Vidéo On découvre le tableau de coco au palais Idéal

La découverte du jour

Une vidéo de 2017

Juste à la fin
Au Palais Idéal; le portrait du facteur de Coco acheté par la municipalité d’ Hauterives en 1987



Tableau de coco peintre du facteur Cheval au Palais Idéal

Cheval Coco_Palais 1

On retrouve enfin cet autre portrait du facteur réalisé par Coco peintre du facteur Cheval lors de son exposition de 1987 à Hauterives,organisée par la municipalité .

Acheté par la municipalité d’ Hauterives en 1988 suite à cette exposition.  Il est exposé au Palais Idéal.



Du nouveau sur Coco peintre du facteur Cheval

Cheval Coco_Palais 2

Un document PDF découvert sur le net émanant du Ministère de la Culture et de la Communication (AAP-2005-MOU) témoigne officiellement de l’exposition à Hauterives de Coco peintre du facteur Cheval . On trouve ce texte à la page 140 et des illustrations en annexes de la page 226 à 229.

Mais, la municipalité ne s’arrête pas là. En 1987, c’est à son initiative et dans ses locaux qu’a lieu l’exposition « La couleur en plus ». Une artiste drômoise autodidacte, connue sous le nom de « Coco », réalise une trentaine de tableaux, véritable réinterprétation polychromique des images les plus connues du Palais Idéal et de son auteur, largement diffusées par l’ouvrage de Jean-Pierre Jouve, Claude et Clovis Prévost : les portraits les plus connus du facteur, au fil des décennies, le facteur posant en majesté avec sa fille et son épouse, le facteur avec son fils devant le Palais, le facteur avec sa brouette, le facteur construisant son Palais mais aussi le célèbre portrait de Malraux, la cigarette entre les doigts,celui du barde alpin, Emile Roux Parassac ainsi qu’une scène bien moins connue pour ne pas dire inventée pour la circonstance, des touristes venant admirer le Palais. Que dit cette exposition sinon l’histoire longue du lieu, depuis sa construction jusqu’à l’objet d’admiration,et plus encore sa transformation, du « labeur » obstiné d’un homme à l’objet d’admiration ?

Elle fera l’objet d’un accompagnement médiatique conséquent. Une vingtaine d’articles lui sera consacrée dans la presse locale. Prenant à bras le corps ce saisissant retour en grâce du facteur, le Conseil général de la Drôme fait de cette exposition la couverture de son journal d’information de juin 1987. (Annexe 1.15)

Bien que ce document apporte la satisfaction d’une confirmation de la reconnaissance officielle de « Coco » on note un certain nombres d’erreurs d’information sur l’histoire et  l’impact réel de cette exposition de 1987 .

A suivre



Interview du peintre Jacky Eveare

Voici l’interview du peintre Jacky Eveare annoncé lors de ma derniére note.

Enregistré  lors d’une conversation téléphonique en direct et diffusé ci dessous en format .wave et .mp3  pour votre plaisir de découvrir un authentique artiste, gardez vous 20 minutes d’attention pour une réflexion sur la création.

Malgré sa pratique du dessin depuis trente ans nous sommes portés au respect de son humilité qui sous l’apparence d’un figuratif classique cache une richesse et profondeur de travail et de recherche … nous sommes loin des délires stériles dont « le contemporain » nous abreuve.

Rappel du site 

Interview Clic sur le micro

 

40663ea1e3b6f69a779412e51a21cb0f.gif



Un peintre ami Jacky Everaere

En attendant l’interview de cet ami peintre, vivant en Ardeche, qui nous présentera prochainement son travail, je vous invite à  découvrir son site personnel et ses oeuvres.

Qualité et humilité sont au rendez vous de ce regard singulier et précis sur la nature … Un peintre de chevalet authentique qu’il faut connaitre

 

 Citation

 » Mon but est de communiquer les émotions que me procurent la nature, le dessin est un outil de recherche du regard .
Ce regard évolue en fonction de ses propres expériences et  » ouvre d’art «  permet au spectateur, s’il est  réceptif , de vivre une partie  de cette expérience et d’enrichir son regard , car celui-ci est multiple.
 » le passé, en fait n’a pas d’importance car il est contenu dans le présent « .

Jacky  Everaere.

Commentaire

Ce texte provient d’un mail envoyé par Jacky Everaere. Une faute sur « oeuvre d’art » donne « ouvre d’art ».

Je trouve cette formulation trés riche et vous encourage à  lire « ouvre d’art « : illustration remarquable pour qualifier ce peintre et son travail.

CLB.

Voir son site:

Jacky Everaere  http://www.everaere.fr/

 

 

 



Le palais Idéal l’affaire Coco peintre du facteur Cheval

 

coco_ducu_geants_1 copie

Un retour au Palais Idéal  pour reparler du Facteur Cheval et de sa portraitiste Coco peintre du Facteur Cheval .

En  1987  Coco exposait les premiers portraits peints du célèbre architecte  à la mairie d’ Hauterives … Aujourd’hui beaucoup d’artistes de tout bord revendiquent l’initiative.

A compter le nombre de « responsables du Palais  » qui défilent au poste de Directeur  depuis 2004 il semble que tous soient frappés d’amnésie … ou ne connaissent pas les archives nombreuses relatant l’événement pourtant organisée par la municipalité d’ Hauterives en l’été 1987 avec la complicité de son maire Gabriel Biancheri . Un document du Ministère de la Culture en témoigne

Lien pour télécharger ce PDF

http://www.culturecommunication.gouv.fr/content/download/…

Le plus troublant concerne que le fait que parmi « les dernières affiches «  présentent sur le  site officiel du Palais Idéal  dans la rubrique Expositions  « Artistes invités « celle de Coco qui fut diffusée lors d’une campagne de Communication internationale en 1987  et  vendue pendant plusieurs années au Palais Idéal ainsi que ses carte postales, a disparu!  Serait elle oubliée à jamais comme l’exposition  » Coco la Couleur en Plus »de 1987  organisée par la municipalité d’ Hauterives qui semble gêner  . Effectivement cette exposition de COCO propose un concept simple de communication qui consiste à rendre hommage au Facteur Cheval par un artiste. Il semble que les directions reprennent  à leur compte ce CONCEPT  et pour le faire paraître original font disparaître tout simplement COCO . L’affaire du tableau de coco acheté parla municipalité d’ Hauterives en 1988 semble confirmer cette supposition … Encore à ce jour où Marie Josée Georges quitte le Palais Idéal et que nous sommes dans l’attente de connaitre la nouvelle direction, le tableau confirmé présent dans le Palais Idéal par de nombreux visiteurs et ami(e)s de Coco peintre du facteur Cheval semble n’être plus retrouvable (mai 2018 ) Claude Louis Berthon président d’arimaj (Main soleit  Art Image  )co-organisateur avec la Municipalité d’Hauterives en 1987   ,suite à un appel téléphonique au Palais  Idéal obtient un constat d’un nouvelle  disparition …et une promesse de recherche  et d’avis  de la part d’une responsable de gestion qui (me) précise qu elle m’enverra une réponse par mail et que je peux téléphoner à Madame la  Secrétaire de Mairie actuellement en poste. Cette dernière serait en charge du recrutement de la nouvelle Direction du Palais . J’en profite pour rendre hommage à Mireille Desemonde  qui en tant que Secrétaire de Mairie en 1987 contribua avec beaucoup de sympathie à la réalisation et à la Communication  de l’expo COCO en 1987 .

Bien que Coco fut reçu en 1987 par la Conservateur du Musée de LAPOSTE à Paris; lors d’une exposition récente sur les Artistes et le facteur Cheval, l’œuvre de Coco peintre du facteur Cheval et même son nom n’apparaissent pas même dans le catalogue officiel. D’autre part l’affaire du l’affiche du  Musée de la Poste a fait l’objet d’articles nombreux sur divers blogs qui  dénonce cette forme d’imposture.  A cette occasion une affiche fut crée à l’initiative de la Commissaire de l’expo qui interrogée au téléphone et à la suite de l’envoi de plusieurs mails, me prétendit « connaitre bien l’affiche de Coco (vue à Hauterives) mais n’avoir pas compris qu’il s’agissait d’une exposition …

Pour en revenir à l’affiche produite pour l’expo du Musée de LaPoste : Derrière une tête d’animal présumée être, bien sur, celle d’un cheval ,un portrait coloré fait penser à celui peint en 1987 par  Coco peintre du facteur Cheval.

Outre, cette outrance que subissent les précurseurs, il est amusant de découvrir sur le web une vidéo de ce Monsieur Savel parent par sa grand mère maternelle du Facteur qui  témoigne de son enfance au Palais Idéal.

PALAIS FACTEUR CHEVAL
envoyé par tv8montblanc

Rappelons:  Que le 13 juin 1987 au vernissage de l’exposition de Coco Peintre du facteur Cheval  de nombreux articles de presse témoignent de la présence de monsieur et Madame Roger Savel (Madame Savel: arrière-petite fille de Ferdinand Cheval) à coté de Coco (à droite de l’image) Dr Gabriel Biancheri, Maire d’ Hauterives, et du Dr Steinberg Vice Président du Conseil Général de la Drôme…

Voir ci joint.http://pagesperso-orange.fr/arimaj/site%20photos%2001/chevalerit6.jpg

Affiche Coco peintre du facteur Cheval

pressecouleurimage_7echo_valentinois dauphineplus presse_pouzin

 

Faut il rappeler que Monsieur Gauria Directeur Départemental  de La Poste aussi présent  contribua à la distribution et à  l’affichage dans tous les bureaux de Poste d’ Ardèche et de la Drôme de l’affiche inaugurale (vendue pendant plusieurs années au Palais Idéal-ainsi que la carte postale que les numismates s’arrachaient )

Qui aura le courage de rétablir la vérité et de redonner à cette Collection  réalisée par Coco Peintre du Facteur Cheval la place qu’elle mérite par son originalité dans l’histoire de Ferdinand Cheval  et du Palais Idéal ?

Quel Directeur  du Palais Idéal réintroduira l’affiche de COCO dans la Collection du Musée.

Qu’est devenu  un des portraits du Facteur Cheval (huile sur toile) achetée par la Municipalité d’ Hauterives en  1987  ?Cheval Coco_Palais 1

Au fait, si vous connaissez le peintre BEN Vautier  demandez lui de vous montrer la photo  de lui  prise devant l’Affiche de COCO collée à  l’entrée du Palais Idéal toujours en 1987 …

C’est lui même qui m’a raconté l’anecdote lors d’une rencontre à l ‘École des Beaux Arts  de Valence où il était intervenu auprès des étudiants.

 

 

 

 

 



12

jpeg2410 |
DENBAC, LONGWY "noirs",GREB... |
Plongeon Dans La Peinture |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 1mois,1 go
| Un art et trois couleurs
| VaDiM - Portraitiste